Anne de production : 1997

Bienvenue à Gattaca (Gattaca) d’Andrew Niccol (1997)

Bienvenue à Gattaca (Gattaca) d’Andrew Niccol (1997)

En quelque semaines, le nom d’Andrew Niccol est apparu sur toutes les lèvres. Qui est ce petit génie sortie de nulle-part et qui en deux films consécutifs sortis peu ou prou en même temps, a impressionné tout le monde, autant pour les qualités intrinsèques des films que pour les questions qu’il suscite chez le spectateur […]

1 commentaire »

The Truman Show de Peter Weir (1998)

The Truman Show de Peter Weir (1998)

Au coeur des années 90, Jim Carrey s’est imposé comme la nouvelle référence de la comédie américaine. En 1994, il triomphe successivement avec Ace Ventura, détective pour chiens et chats (Tom Shadyac), The Mask (Chuck Russell) et Dumb & Dumber (Peter & Bobby Farrelly), des comédies régressives au style potache , et dans lesquels Carrey […]

Aucun commentaire »

Noël en août (Palwolui christmas) de Hur Jin-ho (1998)

Noël en août (Palwolui christmas) de Hur Jin-ho (1998)

Présenté à la Semaine de la critique à Cannes en 1998, Noël en août est une comédie romantique à peine teintée d’amertume et qui révèle le talent subtil de Hur Jin-ho. Il s’agit de son premier film. En France il est a priori plus connu pour April Snow, sorti dans les salles en 2005, qui […]

1 commentaire »

Ouvre les yeux (Abre los ojos) d’Alejandro Amenábar (1997)

Ouvre les yeux (Abre los ojos) d’Alejandro Amenábar (1997)

Auréolé par le succès publique et critique de Tesis (7 Goyas dont celui du meilleur film en 1997), Alejandro Amenabar convoque la même équipe pour son second long-métrage. On retrouve notamment son complice Mateo Gil à l’écriture du scénario et le duo d’acteurs Eduardo Noriega et Fele Martinez pour deux des rôles principaux. En termes […]

Aucun commentaire »

Négociateur (The Negotiator) de F. Gary Gray (1998)

Négociateur (The Negotiator) de F. Gary Gray (1998)

Samuel L. Jackson et Kevin Spacey ont la cote à la fin des années 90. L’un surf sur le succès de Pulp Fiction (1994) et Au revoir à jamais (1996), le second voit sa carrière boostée après son Oscar du Second Rôle pour Usual Suspects, et sa prestation remarquée en toute fin de Seven (1995). […]

Aucun commentaire »

Le Labyrinthe des rêves (Yume no ginga) de Sogo Ishii

Le Labyrinthe des rêves (Yume no ginga) de Sogo Ishii

« Le 210 ème jour de cette année, à 21h09, le train supplémentaire pour Gentaiko, rempli de passagers, filait à toute vitesse dans la nuit. Il pleuvait à verse et la visibilité était médiocre. Au même moment, un bus s’approchait d’un passage à niveau, très rapidement. Le train aussi s’approchait à vive allure. Le bus […]

Aucun commentaire »